JEUDI 14 JUILLET – MINUIT/4H

CAM&LÉO

Cam, c’est Camille Heim, harpiste. Elle a joué dans divers orchestres. Camille grandit dans les festivals de musiques du monde qui l’amènent à élargir ses horizons artistiques. Après ses études classiques elle se forme donc avec Ibrahim Maalouf, puis en master class auprès de Wassim Hallal, Stéphane Galland, Prabhu Edouard, René Lacaille, Miqueu Montanaro, Serge Lazarevitch…

Léo, c’est Léo Danais, batteur, percussionniste, bassiste et chanteur au sein de diverses formations jazz et musiques du monde. Il s’est formé au Centre Lajudie ainsi qu’au Centre des Musiques Didier Lockwood, auprès d’André Charlier, Franck Agulhon, Stéphane Huchard… Polyvalent et ouvert d’esprit, il est résolument tourné vers l’improvisation et les expériences nouvelles.

Cam&Léo, ce sont deux jeunes musiciens qui se nourrissent des cultures du monde pour recréer leur univers folk/pop/rock avec en filigrane l’envie de partager et de faire danser. S’inspirant des musiques de la Bulgarie à la Bretagne en passant par l’Amérique du Sud, ils composent, improvisent, s’enlacent et s’amusent, avec bonne humeur et légèreté

Camille Heim : harpe Electro Llanera / harpe celtique – Léo Danais : batterie / chant / basse / handpan

Pour en découvrir plus :

Site internet : https://www.camilleheim.com/cameleo

Écouter : https://www.youtube.com/channel/UCrVlWZ4l_47icVV-eH5USDg/videos

Voir : https://www.youtube.com/channel/UCrVlWZ4l_47icVV-eH5USDg/videos

Crédit photo : Cam&Léo

TURFU

Turfu, c’est un duo futuriste qui relève avec une simplicité déconcertante le pari de mêler les rythmes dansants de l’accordéon et les répétitions entêtantes et abstraites de la musique électronique. Travaillant les longs crescendos de la techno, les dissonances de l’accordéon et la création d’émotions confuses, ces jeunes musiciens nous embarquent dans leur univers minimaliste pour une transe hypnotique à la fois brute et festive.

Leur direction commune : faire danser. S’inspirant de techno, de musique répétitive, de trad et d’espièglerie, ils construisent ensemble un répertoire de fête, d’amour, et d’amour pour la fête. Dans un grand bal fluorescent, le duo aborde les thèmes de la fougue, la frénésie ou l’ivresse. Ceux-ci sont traduits par des mélodies tantôt rustiques, tantôt sauvages, accompagnées par des rythmiques à propulsion synthétique.

Matthieu Souchet : batterie / synthétiseurs – Raphaël Decoster : accordéon

Pour en découvrir plus :

Site internet : https://www.facebook.com/turfumusic

Écouter : https://turfu.bandcamp.com/

Voir : https://www.youtube.com/c/TURFUINSPACE

Crédit photo : Sylvain Gripoix

VENDREDI 15 JUILLET – MINUIT/4H

Crédit photo : Radio Tutti & the Barilla Sisters

RADIO TUTTI & THE BARILLA SISTERS

Radio Tutti & the Barilla Sisters propose un balèti moderne, une musique enfiévrée pour un bal sans frontière, inspirée des tarentelles italiennes. Grâce aux Barilla Sisters, le rythme, les danses et les voix du sud de l’Italie sont à l’honneur, tandis que les arrangements s’autorisent toutes sortes de croisements et de métissages inédits allant de la cumbia au hip-hop.

Que ce soit dans des réarrangements personnels ou des compositions, le son du groupe offre un riche panel de sonorités où les instruments phares du mezzogiorno tels que l’accordéon et le tambourin côtoient les sons actuels des synthétiseurs et des percussions électroniques, le tout agrémenté par des percussions d’Amérique latine et une section de cuivres à toute épreuve.

La force d’un bal de Radio Tutti & the Barilla Sisters est de proposer une transe moderne ralliant toutes les générations, qu’ils soient danseurs ou non.

Pauline Rivière : chant / tambourin / percussions – Pierre-Alexis Lavergne : clavier / guitare / mandoline / chant / danse / DJing – Baptiste Sarat : trompette / percussions – Judith Chomel : chant / accordéon / percussion

Pour en découvrir plus :

Site internet : https://www.radiotutti.net/

Écouter : https://radiotuttibarillasisters.bandcamp.com/album/xogo

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=GXDqk1bmtXY&list=PLNYOW2giMuX7U8XjEcXCef4WD6cLjvd5N

Crédit photo : Poolidor

POOLIDOR

Poolidor est un duo de musique électronique tourangeau influencé par les musiques traditionnelles centre France et nord-africaine. Il produit un son brut et hypnotique en associant timbres et percussions organiques aux ondes rutilantes de l’électro. Sur scène, ce sont deux instruments rotatifs qui dialoguent : une vielle à roue face à une platine vinyle, auxquelles s’ajoutent machines, violon, guitare ou encore le n’goni, cette fameuse guitare traditionnelle malienne.

Aux commandes, deux musiciens complices depuis de nombreuses années mettent à profit leur expérience de la scène pour partager une transe ensorcelée avec le public. Leur nom, dont la référence ne vous aura sûrement pas échappée, est liée à ces deux roues qui chantent, un axe soudé dans la culture populaire d’hier, des rayons déployés vers les sons de demain.

Gabriel Bonnin : vielle à roue / violon / machines – Clément Royo : platines / machines / guitare / n’goni

Pour en découvrir plus :

Site internet : https://www.facebook.com/POOLIDOR

Écouter : https://www.youtube.com/channel/UCelndXO01TR0LzdjObG2SIA

Voir : https://www.youtube.com/channel/UCelndXO01TR0LzdjObG2SIA

SAMEDI 16 JUILLET – MINUIT/4H

ARTÚS

Depuis 2000 et plus de 400 concerts, après 20 ans à explorer leur mémoire, essayant de se remémorer des souvenirs qu’ils n’ont pas connus, les membres d’Artús ont créé leur propre genre, s’émancipant des dogmes de la tradition. Ils questionnent l’ultralocal – musiques, chansons et instruments des montagnes des Pyrénées ou de la forêt landaise – pour achever une vision universelle du monde.

Radicaux et indomptables, ils puisent leur énergie dans le rock noise et progressif, les musiques expérimentales et indus, puis dans la culture, les poètes, les légendes et les instruments Gascons. Enracinés vers le futur, ils ont notamment joué avec Gong, The Ex ou encore Gojira.

Alexis Toussaint : batterie – Matèu Baudoin : violon / chant – Nicolas Godin : guitare, percussions – Romain Collautti : basse – Romain Baudoin : vielle à roue – Tomàs Baudoin : chant / synthèse / tambourin

Pour en découvrir plus :

Site internet : https://hartbrut.com/artus/

Écouter : https://artusrock.bandcamp.com/

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=sjXqmNjnh9g&list=PLZyeewMte2oD_hxktI1N0jlNSrqxrsalv

Crédit photo : Nicolas Godin

GROOVE FACTORY

Les musiques traditionnelles ont toujours été le réceptacle des influences de leur époque. Avec leur première création, « Continuum » qui vient juste de sortir en ce début 2022, Groove Factory s’inscrit parfaitement dans cette histoire.

L’énergie des accordéons diatoniques de Cyrille Brotto et Stéphane Milleret, associée aux samples et à la basse de Michaël Fontanella constituent un immense terrain de jeu et d’expérimentation, une nouvelle façon de composer au service de la danse.

Cyrille Brotto : accordéon diatonique / composition – Stéphane Milleret : accordéon diatonique / composition – Michaël Fontanella : basse / moog / machines / composition

Pour en découvrir plus :

Site internet : https://www.mustradem.com/spectacles/la-maison/groove-factory

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=cVxMXvPa8OU&list=PLVjxPq4MtD5C4qc2G6NsxELwZQYFPc54L

Crédti photo : Léo Dadin

DIMANCHE 17 JUILLET – 21H/23H

Crédit photo : Ulysse Maison d’Artistes

KKC ORCHESTRA & COLLECTIF PASSATGES EN COSERANS

KKC Orchestra et le Collectif Passatges en Coserans présentent un nouveau projet de création et de collaboration artistique. Une rencontre entre hip-hop et musiques traditionnelles qui s’appuie sur des mélodies et des « riffs » du patrimoine musical pour construire une musique singulière, regardant le passé, projetant le futur mais profondément ancrée dans le présent.

KKC Orchestra cisèle depuis plus de 10 ans la formule « penser / faire danser » sur les bases d’une géométrie variable. Véritable artisanat sonore, sa musique part du cœur pour parler au votre, avec ses coups de gueule, de l’espoir, de la sueur, du beau, de la rage contenue, du riff qui tache, de l’amour en barre, du fait main. Et toujours, la preuve que créer, c’est résister !

Julien Champreux : chant lead / scratch – Cyrille Brotto : accordéon / basse / clavier / scratch / chant – Michaël Fontanella : guitare / basse / clavier / chant – Aurélien Calvo : machines / trombone / clavier / chant – Daniel Detammaecker : chant / harmonica / percussions – Maxence Camelin : aboès / hautbois / cabrette / chant – Hélios Quinquis : banjo – Adrien Villeneuve : aboès / boha / chant

Pour en découvrir plus :

Site internet : https://www.ulysse.coop/maisondartistes/kkc-orchestra-cpc-collectif-passatges-en-coserans/

Voir : https://www.youtube.com/channel/UCtH2VD3wtrGifk8MSyIPgmQ